25/04/2017

Quand on nous prend pour des cons !

Le cahier No 41 de l'audit de AA, sorti en septembre 1996, parlait déjà des dysfonctionnements de cet office. Nous sommes presque 20 ans après et cela n'a pas changé puisqu’on n'en parle encore. On est vraiment des guignols dans cette République et on monte sur nos grands chevaux quand de l'autre côté de la Sarine on parle de "Genferein".


Quand je vais dans cette région, je dois me faire tout petit et si on remarque que je suis de Genève, je suis obligé de dire que mon père est originaire de Zurich pour ne pas passer pour un rigolo ! Mes défauts sont ma pratique de l'allemand défaillante et bien-sûr mon accent d'ici.

Autre genferein !

L'autre jour, au Conseil Municipal ou au Grand Conseil un municipal/député, je crois Monsieur Pierre Gauthier, remarquait que c'était un scandale de discuter d'une Loi déposée il y a quelques années. Ce n'est, malheureusement, pas la première fois car autre fois on n'est revenu sur une loi ou les signataires n'étaient plus présents dans l'hémicycle.

Il faut quand même remarquer que c'est Madame Calmy-Rey qui avait donné l'ordre "enfin" d'envoyer des "commandements de payer" que ces prédécesseurs n'y avaient pas pensés et des centaines de milliers de francs perdus

En conclusion :

Il faut que je m'exerce à l'accent vaudois si je veux demander l'asile politique "fiscal" au Canton de Vaud !

Payer des impôts oui, mais pas pour un système défaillant car toutes ces conneries ont un coût et qui les paient n

Combien coûte en jetons de présence une séance de commission pour réexaminer ce problème ?

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Tiens c'est bizarre, moi à Zurich c'est moi qui les remet à leur place :S

(et cherchez mon billet qui s'y réfère, il s'appelle "sinistre Zurich".

Écrit par : Danijol | 26/04/2017

Les commentaires sont fermés.