20/10/2012

HAD et la nouvelle Constitution !

 

Le Comité « Halte aux déficits » prend acte du désir exprimé par une partie du corps électoral et regrette qu’une autre n’ait pas jugé utile de montrer plus d’intérêt à ce chantier et aux fondations sur lesquelles on va reconstruire  la « Maison Genève ». La participation de 31,9 %, en comparaison des 39.6% à la dernière élection du Grand-Conseil et 46.4% pour le Conseil d’État, démontre que les partis politiques ont un sérieux problème de crédibilité. Autre question, où est-elle passée, la société civile que l'on voulait impliquer !?

 


Maintenant, ce sera le devoir de l’Autorité législative (GC) et exécutive (CE) de concrétiser les vœux des 54% du Corps électoral en concoctant les lois d’application.
On pourra, alors, réellement se rendre compte si ces articles constitutionnels élaborés laborieusement sont du vent ou pas car Il faut noter que dans cette nouvelle Constitution, on nous garantit beaucoup de choses comme le droit au logement (Art. 38)  pour tous sans avoir la
 réelle maîtrise des moyens à disposition, en somme facile de faire des promesses mais encore faudra-t-il pouvoir encore les tenir. Après les architectes, bonne chance aux maçons !

Conclusion : Il existe la recherche fondamentale et la recherche appliquée et là, c'est une tout autre histoire !


 

12:10 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.