15/12/2011

Office de la population !?

En lisant mon journal préféré, ma julie chérie, je suis tombé sur l'article concernant la gestion du travail à l'office de la population. Encore une fois, nous pouvons apprécier l'utilité et l'excellent travail de la Cour des comptes. HAD peut être fier d'y avoir pensé il y a une 20 années ! A la fin de l'article, je vois que la demande d'audit provient de l'OCP et surtout du Département de la Sécurité et là, je suis frustré car j'aimerais savoir si la demande provient du magistrat(e) actuel ou précédent ? Sans vouloir être désagréable, je vous signale que l'Audit de 1996 avait un cahier spécial le no 37 sur le même sujet !

Sur un autre sujet, le budget, je profite de conseiller mes lecteurs à lire, dans la TG page 15, sous l'invité l'excellent texte de Monsieur Pierre-André Bobillier.

Cordialement à tous

09:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

14/12/2011

Budget de la Ville de Genève et le miroir au alouettes !

Ah ! Quel tour de passe-passe. Report des amortissements (un artifice comptable discutable) et réajustement à la hausse de la taxe professionnelle ! Dans le dernier cas, j'espère qu'elle avait été nettement sous estimée, autrement c'est de l'inconscience (le principe plus que le montant). Une bonne gestion voudrait que l'on sous estima les recettes et surestime les charges pour éviter toutes mauvaises surprises tout en visant l'équilibre.  Dans sa globalité, l’acceptation de ce budget me laisse dubitatif. Dans une année, les comptes nous éclairererons sur la véracité du budget ! Prochaine échéance, la votation sur le budget du Canton, quelles surprises nos politiciens chéris vont-ils sortir de leur chapeau ?

 

09:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

12/12/2011

Perceptions des Impôts !

Quand on ouvre la FO, incroyable le nombre de commandements de payer qui sont envoyés par l'Administration fiscale cantonale pour récupérer les impôts impayés. Il semblerait qu'il faudrait près de 3 ans pour récupérer une partie de ces impôts. D'après mes souvenirs, l'encaissement des impôts à la source aux citoyennes et citoyens suisses serait dépendant, malheureusement, d'une Loi fédérale.

Cela serait plus facile à gérer et l'Etat ne devrait pas emprunter à court-terme et économiserait des intérêts débiteurs sans compter tous les frais inhérents à la gestion de toutes ces créances et des poursuites liées.

L'encaissement à la source, ne serait-ce pas une bonne solution pour les uns et pour les autres ?

12:23 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |