14/12/2011

Budget de la Ville de Genève et le miroir au alouettes !

Ah ! Quel tour de passe-passe. Report des amortissements (un artifice comptable discutable) et réajustement à la hausse de la taxe professionnelle ! Dans le dernier cas, j'espère qu'elle avait été nettement sous estimée, autrement c'est de l'inconscience (le principe plus que le montant). Une bonne gestion voudrait que l'on sous estima les recettes et surestime les charges pour éviter toutes mauvaises surprises tout en visant l'équilibre.  Dans sa globalité, l’acceptation de ce budget me laisse dubitatif. Dans une année, les comptes nous éclairererons sur la véracité du budget ! Prochaine échéance, la votation sur le budget du Canton, quelles surprises nos politiciens chéris vont-ils sortir de leur chapeau ?

 

09:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.