09/09/2011

Elections à la Cour des comptes

Prise de position du Comité "Haltes aux déficits"


Le Bureau du Comité « Halte aux déficits » a décidé de s'en tenir à sa ligne de conduite et ne soutiendra donc aucun des deux candidats. Bien qu'ayant des compétences non négligeables, ils ne répondent pas, au sens strict, au profil exigé par notre Comité c'est à dire un niveau élevé de compétences en matière comptable. Une formation d'expert-comptable avec une longue expérience dans la profession et bien entendu aucun lien avec un parti politique est la base la plus tangible pour garantir la meilleure impartialité et efficacité. La Cour des comptes doit-être un organisme soustrait à l'influence des partis politique et leurs petits jeux de politique politicienne. Nous espérons, aussi, que dans la nouvelle Constitution, les prérogatives de la Cour des comptes soient étendues à tous les niveaux du pouvoir sans restriction. D'obliger, aussi,  les magistrats de finir leur mandat sauf problèmes de santé afin de ne pas dilapider l'argent du contribuable en élections complémentaires.

Herbert Ehrsam

Président du Comité « Halte aux déficits »

 

 

20:56 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je partage pleineement votre avis en ce qui concerne l'indépendance des candidats vis-à-vis des partis politiques.

Mais dans le cas qui nous occupe cette fois, doit-on s'abstenir ? Comme je n'aime pas l'abstention, j'ai préféré donner ma voix à un juge plutôt qu'à un parlementaire en espérant que le juge aura plus d'indépendance.

Écrit par : Michel Sommer | 10/09/2011

Les commentaires sont fermés.